Dégringolade du niveau scolaire en Tunisie : la cause selon le ministre de l’Éducation

Le niveau et les conditions d’apprentissage de nos élèves en Tunisie laissait déjà à désirer bien avant le déclenchement de la crise sanitaire liée à la COVID-19. L’actuelle crise n’a donc fait qu’aggraver une situation déjà difficile. Ce constat, bien que connu, a été fait par le ministre de l’Éducation, Fethi Sellaouti, ce samedi 9 janvier 2021.
Il pointe, en fait, du doigt le système des cours par alternance qui a été mis en place depuis le début de l’année scolaire 2020/2021. « Il [le système] a impacté négativement le niveau pédagogique. En effet, plusieurs établissements scolaires ont été incapables de finir le programme scolaire qui devait pourtant être achevé pendant le premier trimestre de l’année, et ce malgré l’allègement de certains programmes », a-t-il expliqué dans une déclaration accordée à l’agence TAP.
Le ministre de l’Éducation a également pointé du doigt la coupure qui a duré près de 7 mois l’année dernière à cause de la crise sanitaire liée à la COVID-19.

Lire aussi
commentaires
Loading...