Crise à Ennahdha : Lotfi Zitoun se lâche contre Rached Ghannouchi et il le fait savoir

Pour Lotfi Zitoun, frondeur et ancien dirigeant au sein d’Ennahdha, les dernières élections des membres du bureau exécutif du mouvement sont la preuve des tensions internes qui sévissent actuellement Ennahdha. « Le Conseil de la Choura a investi moins de la moitié des membres proposés par le président du parti [Rached Ghannouchi]. Cela a deux conséquences, l’une est positive et l’autre est négative. Tout d’abord, cela montre que les institutions du parti fonctionnent et qu’elles sont souveraines – ndlr : Conseil de la Choura -, ce qui les rend capables de rejeter les propositions du président du parti. Le second point montre à quel point la crise est aigüe au sein du parti », a-t-il expliqué dans le quotidien Al Chourouk ce dimanche 3 janvier 2021.
Lotfi Zitoun considère, dans ce même contexte, que cela montre qu’Ennahdha est en train de sombrer, au fil des jours, dans les conflits internes. « Le parti peut être baptisé le parti des Califats. C’est le Califat de son président dont le mandat va s’achever avec le prochain congrès », a encore lâché Lotfi Zitoun, taclant, ouvertement, le président controversé d’Ennahdha, Rached Ghannouchi.

A lire aussi :
Crise en Tunisie : c’est la seule solution pour en sortir selon Lotfi Zitoun

Lire aussi
commentaires
Loading...