COVID-19 : Pfizer à nouveau dans la tourmente à cause de son vaccin

Comme pour les autres vaccins, celui de la COVID-19 suscite des inquiétudes concernant ses effets secondaires. Aux États-Unis, on compte déjà 10 millions de personnes vaccinées. Mais cette campagne est entachée par plusieurs incidents parfois douloureux et tristes.
Gregory Michael est un médecin américain de 56 ans qui aurait trouvé la mort juste après avoir été vacciné par le vaccin de Pfizer / BioNTech. L’obstétricien, qui travaille en Floride, aurait rendu l’âme le 4 janvier 2021, 16 jours après avoir reçu sa dose. Dans ce contexte, selon l’Associated Press, une enquête a été ouverte par les autorités américaines en vue de déterminer les causes de ce drame.
Le médecin aurait subi une purpura thrombopénique immunologique, qui est un trouble sanguin qui se manifeste par la destruction des plaquettes dans le sang. Ainsi, celui-ci est empêché de se coaguler correctement.
Habitué aux scandales et aux morts de patients, Pfizer a tenté de se défendre en assurant qu’il est en train d’enquêter « activement » sur les raisons du décès de Gregory Michael. Le laboratoire déclare à Bloomberg qu’il ne croyait pas en « un lien direct entre le décès et son vaccin ».

Sur le même sujet :
Vaccin de Pfizer, un bon choix pour la Tunisie ? Ces faits importants qui doivent être pris en compte

Lire aussi
commentaires
Loading...