Confinement général : l’avis de Nissaf Ben Aleya

Lors de la conférence de presse de ce samedi 23 janvier 2021, la directrice générale de l’ONMNE (Observatoire National des maladies nouvelles et émergentes), Nissaf Ben Aalya, est revenue sur la situation sanitaire en Tunisie, qu’elle a qualifiée de « très critique ».
« C’est une responsabilité collective. Chaque secteur d’activités doit prendre les dispositions nécessaires en vue d’empêcher les rassemblements et d’appliquer les protocoles sanitaires », a-t-elle commencé.
Le confinement général, poursuit Nissaf Ben Aalya, ne constitue pas la solution la plus adéquate face à la COVID-19. « Nombreux sont les pays ayant adopté le confinement, mais le virus y a fait son retour. De plus, il existe des risques économiques. Les mesures n’apporteront aucun résultat si elles ne sont pas appliquées. Même le confinement n’apportera pas de résultats s’il n’est pas appliqué. Notre système de santé risque de s’effondrer. Nous risquons, en effet, de ne plus avoir de place pour soigner les citoyens dans les hôpitaux. Si les consignes ne sont pas respectées, nous passerons à l’étape suivante », a-t-elle encore souligné.

A lire aussi :
« Nouvelles » mesures contre la COVID-19 : aucune nouveauté, renforcement des procédures déjà en place

Lire aussi
commentaires
Loading...