Andnen Manser revient sur la promesse rompue de Hichem Mechichi

Ce n’est pas un secret : le Tunisien est toujours livré à lui-même dans sa bataille contre la Covid-19. Sauf erreur de notre part, aucun Tunisien, transféré dans une clinique privée faute de places dans les hôpitaux publics, n’a été pris en charge par l’État comme l’a promis Hichem Mechichi, Chef du gouvernement.
Ce constat a été dressé également par Adnen Mansar, actvisite politique, médecin et ancien dirigeant au sein de Harak Tounes Al Irada. « Le Chef du gouvernement avait annoncé que l’État prendrait en charge les frais d’hospitalisation des Tunisiens transférés dans les cliniques privées. Jusqu’à aujourd’hui, cela n’a pas été fait : aucun patient de la Covid-19 n’a été pris en charge par les pouvoirs publics dans une clinique privée », a-t-il assuré ce jeudi 14 janvier 2021 sur les ondes de Shems FM.
Dans ce contexte, Manser considère qu’il existe un lobby des cliniques privées. « Comment le gouvernement les gère-t-il ? Pour quelle raison un plafond des prix n’a pas été mis en place dans notre contexte de cirse ? L’État est encore au service des lobbys économiques », a-t-il encore déclaré.

A lire aussi :
La promesse rompue de Hichem Mechichi

Lire aussi
commentaires
Loading...