Violences tribales : la mise en garde de Kaïs Saïed, en déplacement à Aïn Skhouna

Comme nous l’avons annoncé ce matin, le président de la République, Kaïs Saïed, s’est rendu à Aïn Skhouna et à Bir Soltane ce lundi 14 décembre 2020, qui ont été le théâtre d’un long week-end de tensions et de violence – une personne y a perdu la vie -. “Il important de faire preuve de retenue et de sagesse, tout en évitant les tentatives de division. Le Chef de l’État est le symbole de l’État et le garant de son unité. La Tunisie est assez grande pour tout le monde. Il faut, de ce fait, se méfier des tentatives qui visent à atteindre l’État en son sein”, a mis en garde Kaïs Saïed lors d’une réunion avec les responsables régionaux.
Lors de son déplacement, le président de la République était accompagné par des hauts responsables de l’Armée Nationale et le Commandant de la Garde Nationale. Sa visite intervient après un long week-end de violences tribales qui ont coûté la vie à un jeune homme de 27 ans. On compte, aussi, près de 100 blessés.

Lire aussi
commentaires
Loading...