SMU: un programme de Leadership pour une meilleure gestion des affaires publiques

Une journée d’information a récemment été organisée par la Fondation South Mediterranean University (SMU) à l’occasion de la clôture de la formation de la 4e promotion du programme Leadership et Politiques Publiques. Des représentants de l’institution universitaire privée, des journalistes, des apprenants parmi de hauts cadres de l’Etat, des magistrats ainsi que de jeunes investisseurs ont pris part à cette journée.

Un programme ambitieux pour améliorer les capacités de gestion dans les institutions publiques

Initié et piloté par M. Hédi Larbi, ancien ministre de l’Équipement et chercheur associé à la Kennedy School of Government de l’Université de Harvard, le programme Leadership et Politiques Publiques vise à préparer les fonctionnaires et les décideurs à mettre en place des politiques publiques efficaces en Tunisie. L’objectif étant de permettre de renforcer les capacités de gestion et de planification des institutions publiques pour répondre efficacement aux attentes et aux demandes des citoyens.
M. Hédi Larbi, qui s’exprimait en visioconférence, a expliqué que ce programme a été mis en place pour réduire le déficit en matière de capacité de gestion des politiques publiques dont il a pu être témoin alors qu’il était à la tête du ministère de l’Equipement.
« Le système d’enseignement en Tunisie ne prépare pas les gens à gérer efficacement les affaires publiques. L’administration tunisienne, si elle va continuer sur ce chemin, ça va être très difficile de s’en sortir. Les universités proposent malheureusement des programmes de formation incomplets et classiques qui ne répondent plus aux besoins actuels. D’où la nécessité de mettre en place un programme en mesure de combler cette défaillance » a-t-il affirmé.
Ce programme est, selon M. Hédi Larbi, le fruit d’une mure réflexion et d’un travail de recherche ayant duré deux ans. « Au cours de deux ans ayant précédé le lancement de ce programme, nous avons fait des recherches sur les différents programmes des universités américaines telles que les universités de Harvard (US), de Stanford (US), de Sciences Politiques Paris. » a-t-il expliqué. L’objectif étant de mettre en place un programme riche et diversifié garantissant un apprentissage pratique et efficace et surtout adapté aux besoins des apprenants.
Conçu et assuré par des experts nationaux et internationaux jouissant d’une expérience pratique dans la gestion et l’enseignement des politiques publiques, ce programme comporte quatre modules, à savoir; Évolution des Théories et Pratiques en Économie de Développement, Méthodes d’Analyse et de Choix de Politiques Publiques, Pratiques de l’Analyse des Politiques Publiques et De l’Analyse à l’Action : Le leadership public et les qualifications indispensables.

« Une réussite »

Par ailleurs, Mme. Nadia Kallel, directrice de la fondation SMU, a précisé que son institution s’est engagée à appuyer le programme sur le plan logistique en mettant essentiellement les locaux de la Mediterranean School of Business (MSB) à disposition des enseignants et des apprenants. Dans ce contexte, elle a assuré qu’en dépit de la conjoncture sanitaire exceptionnelle liée à la propagation du nouveau coronavirus Covid-19, les responsables de ce programme ont veillé à ce qu’il soit maintenu en optant pour un modèle pédagogique hybride joignant les cours en présentielle et ceux à distance. Elle a assuré que le programme, qui a atteint sa 4ème phase (4 promotions entre 2018 et 2020), s’est achevé avec succès. Au total, 80 participants ont été jusque là formés et le chiffre devrait atteindre 400 d’ici 2025, selon les objectifs de la SMU.
Dans ce contexte, les participants qui étaient présents lors de cette rencontre ont fait part de leur satisfaction de la formation dont ils ont bénéficié au cours des 4 derniers mois tout en exprimant leur souhait de voir ce programme de formation de haut niveau se pérenniser afin de donner au maximum de fonctionnaires l’opportunité d’en bénéficier. Selon eux, les résultats de ce programme, qui a été lancé il y à peine deux ans, commencent déjà à se faire sentir au sein de leurs administrations et les choses commencent à changer dans le bon sens. En effet, ils ont assuré que ce programme leur a permis de renforcer leurs capacités de gestion et de planification et de se doter d’une vision commune de gouvernance. Ils ont également affirmé que ce programme, qui réunit des participants issus des différentes instances publiques, a permis d’améliorer la collaboration et d’alléger la bureaucratie.
Notons que ce programme est appuyé par la Fondation SMU, la Banque Mondiale, la Fondation Hédi Bouchamaoui, Vermeg, la Fondation Kamel Lazaar et la BIAT.

H.B.H

Pour en savoir plus, cliquer ici:  Programme_Politiques_Publique_SMU (Document PDF)

 

Lire aussi
commentaires
Loading...