La Cinémathèque Tunisienne rouvre ses portes

Bonne nouvelle pour les cinéphiles : Après un arrêt de près de neuf mois et les mesures mises en place en raison de la pandémie de la Covid_19, la Cinémathèque Tunisienne a annoncé sur sa page Facebook , la reprise de ses activités très prochainement.

La Cinémathèque entamera sa reprise  avec la 3ème édition d’ «Enviro Fest Tunisia» qui aura lieu du 11 au 16 décembre 2020 au siège de la Cinémathèque à la Cité de la Culture à Tunis. Les projections auront lieu dans les salles Omar Khelifi, Tahar Cheriaa alors que le reste des activités prévues se tiendront dans le hall central de la Cité.

Au programme, une sélection de neuf films est au line-up de ce festival annuel dédié au film environnemental. Ils abordent des thématiques d’actualité en lien avec la vocation du festival, tels que l’environnement, le réchauffement climatique, la surconsommation alimentaire, la lutte contre la désertification en Afrique.

Dans le cadre de la section EnviroFest Kids, seront présentés « Au Royaume des singes  » de Marc Linfield et Alastair Fothegill (2016) et  » 2040  » de Damon Gameau (2019). Des ateliers ludiques de tri et de recyclage des déchets plastiques sont également prévus.

En partenariat avec la Cité de la Culture et le Théâtre de l’Opéra, un village environnemental aura lieu, les 12 et 13 décembre dans le hall central de la Cité, qui verra la participation des associations de la société civile actives dans le domaine de l’environnement. Le festival prévoit une exposition photographique internationale intitulée  » Les Habitants marins, clé de la Méditerranée  » de Renaud Dupuy de la Grandrive et Mathieu Foulquié.

Une reprise progressive de certaines activités culturelles et artistiques est en vigueur depuis le 23 novembre dernier. Les salles de cinéma et les théâtres de spectacles (musique, chorégraphie, théâtre..) ne sont pas encore autorisés à reprendre leurs activités. Uniquement, les spectacles en live streaming sont permis.

En concertation avec le comité scientifique de lutte contre le coronavirus, le ministère des Affaires Culturelles avait décidé une reprise pour les ateliers, les cours de formation, les rencontres poétiques, les résidences artistiques, les galeries d’art et les bibliothèques.

L’activité dans les musées et les sites historiques et archéologiques est actuellement restreinte et le nombre de visiteurs autorisé ne dépasse pas les 50 % de la capacité d’accueil habituelle pour chaque espace.

En parallèle avec cet allègement, le comité scientifique avait recommandé de poursuivre les mesures restrictives en vigueur à travers l’application des protocoles sanitaires afin de réussir à stopper la propagation de la corvid_19.

Lire aussi
commentaires
Loading...