(Vidéo) Face au laxisme du gouvernement, les journalistes haussent le ton

A l’initiative du SNJT (Syndicat National des Journalistes Tunisiens), les journalistes tunisiens se sont rassemblés, ce jeudi 26 novembre 2020, sur la place de la Kasbah à l’occasion d’une journée de colère. Pour le SNJT et les professionnels du secteur, le gouvernement n’a pas tenu ses promesses au sujet des accords-cadres signés avec les précédents gouvernements en faveur du secteur, sachant que le TA (Tribunal Administratif) les a validées.
Face au laxisme des pouvoirs publics, les journalistes ont donc haussé le ton aujourd’hui. Plus encore : dans le cadre de cette série de mobilisations, une grève générale a été décrétée pour le jeudi 10 décembre 2020, qui marquera l’anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme du 10 décembre 1948. Un long chemin reste à encore à parcourir pour l’instauration d’une presse totalement libre et responsable en Tunisie. Tant que cette dernière n’aura pas su assurer son indépendance financière et tant que les esprits malveillants continueront de planer autour, il sera difficile d’avancer et d’avoir, enfin, une presse libre, force de propositions et citoyenne.

  • Travail journalistique, réalisation et montage : Riadh Sahli

Lire aussi
commentaires
Loading...