Un an après le drame de Amdoun, qu’est ce qui a changé? (PHOTOS)

Le ministre de l’Equipement, Kamel Eddoukh a effectué ce jeudi 26 novembre 2020 une visite d’inspection dans le gouvernorat de Béjà en vue de s’enquérir de près de l’état d’avancement des travaux liés au renforcement de la sécurité routière au niveau de la route nationale numéro 11. Le ministre était accompagné du gouverneur de la région, du président de l’association tunisienne de la prévention routière, de certains hauts cadres au ministère  de l’Equipement ainsi que de quelques députés à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP). Le ministre a pris connaissance de l’évolution des travaux de construction de poutres en béton au niveau des virages dangereux sur ladite route particulièrement au niveau de la partie reliant Bejà à Amdoun en direction de Ain Drahem.
  Le ministre a ordonné l’installation des panneaux de signalisation routière nécessaires, des glissières de sécurité ainsi que des miroirs de route en vue de garantir la sécurité des usagers de la route. 
En marge de cette visite, le ministre et la délégation qui l’accompagnait ont récité la Fatiha à la mémoire des victimes de l’accident du bus touristique de Amdoun, survenu il y a près d’un an (1er décembre 2019) ayant coûté la vie à une trentaine de jeunes randonneurs.
Le ministre a, à cette occasion, mis l’accent sur la nécessité d’appuyer davantage les projets de sécurité routière et de lutter contre « les points noirs » pour protéger les vies humaines. Il a également appelé à la multiplication des actions de sensibilisation pour limiter les risques des accidents de la route et ce en coordination avec les composantes de la société civile et l’ensemble des parties prenantes.
Lire aussi
commentaires
Loading...