Turquie: Les ambassadeurs italien, allemand et européen convoqués

Personnel de la marine allemande à Port Rashid, Dubaï. Le ministère turc des Affaires étrangères a convoqué lundi les ambassadeurs italien, allemand et européen à Ankara après la tentative d'inspection d'un cargo turc soupçonné de convoyer des armes vers la Libye. /Photo d'archives/REUTERS/Ahmed Jadallah
Le ministère turc des Affaires étrangères a convoqué lundi les ambassadeurs italien, allemand et européen à Ankara après la tentative d’inspection d’un cargo turc soupçonné de convoyer des armes vers la Libye.
L’armée allemande avait annoncé quelques heures plus tôt que la Turquie, membre elle aussi de l’Otan, s’était opposée à l’inspection de la cargaison, dans le cadre d’une mission européenne.
Des marins allemands de la frégate Hambourg ont abordé le Rosalina-A pendant la nuit avant de renoncer à procéder à leurs vérifications, la Turquie ayant protesté auprès de la mission européenne, d’après un porte-parole.
Selon les autorités turques, le Rosalina-A transporte des marchandises diverses, de la nourriture et de la peinture, et l’équipe chargée de la fouille n’a pas attendu leur feu vert, ce qui est, selon elles, contraire au droit international.
Un incident similaire survenu en juin en Méditerranée a contribué à aggraver les tensions entre la France et la Turquie lorsque l’équipage de la frégate française Courbet a voulu vérifier, dans le cadre de la mission de surveillance de l’Otan Sea Guardian, qu’un bateau turc naviguant transpondeur coupé et refusant de communiquer son port de destination ne transportait pas d’armes vers la Libye.
(Reuters)
Lire aussi
commentaires
Loading...