Tunisie : Les conditions pour que les cliniques prennent en charge les patients Covid_19

Le président de la Chambre syndicale nationale des propriétaires de cliniques privées, Boubaker Zekhama, a indiqué, lors de son passage ce jeudi 12 novembre 2020  dans l’émission « Ahla Sbeh » sur Mosaïque FM, que la prise en charge des patients covid_19 vers les cliniques privées, après la déclaration du chef du gouvernement Hichem Mechichi, se fera uniquement, selon certaines conditions.

Il a précisé que ce protocole sera respecté en premier lieu, quand  la capacité des hôpitaux publics sera dépassée. Deuxièmement, l’État devra prendre en charge les coûts du traitement. En d’autres termes, le patient ne pourra se rendre seul à la clinique sans obtenir d’autorisation  ou de lettre d’orientation préalable auprès du ministère de la Santé.

Il a également ajouté que la troisième condition était la signature d’un accord entre les cliniques et le ministère de la Santé, afin de réglementer les procédures de traitement des malades entre le secteur public et celui du privé.

Zekhama, a indiqué qu’à ce jour, le problème n’avait pas été résolu et que la phase de mise en œuvre n’était pas terminée. Depuis la déclaration du  chef du gouvernement, «les cliniques sont exposées à des campagnes de dénigrement» a-t-il estimé.

Le porte-parole a ajouté, selon la même source, qu’une proposition avait été faite pour créer un comité régional dans tous les gouvernements,  constitué de responsables issus de l’administration régionale de la santé, de la chambre syndicale nationale des propriétaires de cliniques privées, du doyen des médecins et du syndicat des cliniques, afin d’orienter les patients.


A lire : Mechichi : L’Etat prendra en charge les patients du coronavirus admis dans le privé

 

Lire aussi
commentaires
Loading...