« Traitement » tunisien du COVID-19 : Makhlouf sévèrement recadré par le DG de l’Institut Pasteur

Les déclarations farfelues et loufoques de Seifeddine Makhlouf, chef de la Coalition Al Karama à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), sur son fameux traitement tunisien contre le COVID-19 ont suscité de nombreuses moqueries.
Le Directeur Général de l’Institut Pasteur de Tunis, Hechmi Louzir, a sérieusement recadré le député ce dimanche 29 novembre 2020.
« Il n’y a pas de remède naturel tunisien contre le COVID-19 et il n’y a pas de preuves sur ce fait, ni dans les articles scientifiques, ni dans les rapports officiels », a-t-il déclaré sur Mosaïque FM.
Voilà qui montre, une fois encore, l’absence de sérieux de la part des députés d’Al Karama et leur manque de professionnalisme. Cela prouve, aussi, leur perpétuelle recherche du buzz et du spectacle…
Soulignons, par ailleurs, que Hechmi Louzir a été interpellé sur l’éventualité d’un vaccin tunisien contre le COVID-19. « Il est encore dans les premières phases de test sur les animaux. Il est possible d’interrompre les expérimentations compte tenu des 13 candidats-vaccins dans le monde. Si un vaccin mondial est mis en place, il vaudrait mieux consacrer les efforts de recherches à d’autres maladies », a-t-il expliqué.

Sur le même sujet :
(Vidéo) Le « génie » Makhlouf a découvert un remède au COVID-19

Lire aussi
commentaires
Loading...