Singapour : Une femme infectée par le coronavirus donne naissance à un enfant doté d’anticorps

Une femme infectée par le coronavirus à Singapour a donné naissance à un enfant doté d’anticorps contre le virus. Une première, selon les scientifiques.

Céline Ng-Chan, une résidente de Singapour, a été testée positive à la Covid_19 en mars, alors qu’elle était enceinte. Citant le pédiatre, The Strait Times repris par l’agence ANI,  a déclaré qu’Aldrin, le nouveau-né, est non seulement né sans Covid_19, mais possède des anticorps contre le virus.
« Mon médecin me soupçonne d’avoir transféré mes propres  anticorps du virus à Aldrin pendant ma grossesse », a déclaré la mère.
Pesant 3,5 kg à la naissance, l’enfant est né le 7 novembre à l’hôpital universitaire national (NUH) et ressemblait exactement à sa sœur aînée, Aldrina, 2 ans, à sa naissance. « J’ai toujours voulu un garçon car je m’entend bien avec eux, étant donné que je fais partie d’une fratrie de trois autres garçons dans ma famille » a souligné Ng-Chan.
« Je n’avais pas peur qu’Aldrin attrape la Covid_19 car j’ai lu que le risque de transmission de la mère au fœtus était très faible », a-t-elle précisé.

La jeune maman explique également que sa grossesse s’est déroulée  sans heurts malgré le diagnostic de la Covid_19 au cours de son premier trimestre, qui est l’étape la plus délicate de la grossesse. « Je suis très chanceuse d’avoir Aldrin qui est né en très bonne santé. Je me sens soulagée » a-t-elle ajoutée.

Le professeur Tan Hak Koon, président de la division d’obstétrique et de gynécologie du KK Women’s and Children’s Hospital, a déclaré que la transmission du virus d’une femme enceinte à son bébé durant la grossesse ou l’accouchement était très rare.

Source : ANI

Lire aussi
commentaires
Loading...