Rencontre secrète avec Natanyahou : discréditée, l’Arabie Saoudite dément !

Des médias israéliens ont indiqué, ce lundi 23 novembre 2020, que le Premier ministre israélien Benjamin Natanyahu se serait rendu en Arabie Saoudite pour rencontrer, en secret, le puissant prince hériter Mohammed Ben Salmane (MBS). L’information a été démentie par Riyad dans la soirée de ce même lundi qui se veut catégorique : « aucune rencontre n’a eu lieu entre le Premier ministre israélien et Mohammed Ben Salmane ».
Pourtant, les informations relayées par la presse israélienne ont été confirmées par le ministre de l’Éducation au sein du gouvernement sioniste. La rencontre, selon ce dernier, aurait eu lieu dimanche 22 novembre 2020 en Arabie Saoudite dans le cadre de la visite du secrétaire d’État américain aux Affaires Étrangères, Mike Pompeo.
« J’ai vu des informations de presse concernant une prétendue rencontre entre le prince héritier et des responsables israéliens lors de la récente visite de (Mike Pompeo). Aucune réunion de ce type n’a eu lieu. Les seuls responsables présents étaient américains et saoudiens », a écrit le prince Fayçal Ben Farhane, ministre saoudien des Affaires Étrangères.
Qui dit vrai ? Il faut dire que Riyad semble déjà entretenir des rapports « privilégiés » avec l’État sioniste et son gouvernement. D’ailleurs, le Royaume wahhabite ne semble voir aucun mal dans la normalisation de plusieurs pays musulmans avec le sionisme. Pour Riyad, la stratégie est claire : l’ennemi de mon ennemi est mon ami. On parle, effectivement, de l’Iran qui est l’ennemi chiite juré de l’Arabie Saoudite au Moyen-Orient et qui est aussi l’ennemi d’Israël.
Le processus de normalisation avec le sionisme, pour sa part, est déjà lancé, puisque des pays musulmans l’ont déjà entamé : Émirats Arabes Unis, Bahreïn, Soudan…

Sur le même sujet :
Benjamin Netanyahu s’est rendu en secret dimanche en Arabie saoudite

Lire aussi
commentaires
Loading...