Récession en Tunisie : l’agriculture sauvera la mise en 2021 selon Fitch Rating

Dans son commentaire sur la conjoncture économique de la Tunisie, Fitch Rating a souligné la gravité de la situation et la précarité de l’économie tunisienne en proie, notamment, au surendettement. Concernant la croissance économique, l’agence de notation a rappelé que le taux affiché par la Tunisie a toujours été inférieur à la catégorie B depuis 2011.
Cela souligne, en fait, la dégradation de la compétitivité de la Tunisie, ainsi que la perturbation de l’activité économique du pays en raison, notamment, des tensions sociales et des facteurs extérieurs.
Qu’en est-il de la croissance du PIB de la Tunisie ? Ftich Rating estime qu’elle va se contracter de 8% en 2020 à cause de la crise sanitaire. Toutefois, on devrait s’attendre à un petit rebond de 4% en 2021 et ce grâce à la production agricole de la Tunisie, au tourisme et à l’activité minière. Dans ce même contexte, l’inflation devrait se situer dans une moyenne de 5,6% entre 2020 et 2021 d’après Fitch Rating.
L’agence de notation, rappelons-le, est aussi revenue sur la situation de la dette publique de la Tunisie qui devrait atteindre les 89% du PIB en 2021. Pis encore : jusqu’en septembre 2020, les dettes en devises ont représenté 71% du PIB. Retrouvez tous les détails sur la dette tunisienne via ce lien.

Lire aussi
commentaires
Loading...