Mechichi promet une série de missions d’audit dans les institutions publiques

Le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, a affirmé ce samedi 28 novembre 2020 que la santé des citoyens tunisiens est la priorité absolue de son gouvernement particulièrement en cette conjoncture sanitaire exceptionnelle liée à la propagation de la pandémie. Il a, dans ce contexte, salué les efforts fournis par l’ensemble des parties prenantes, à leur tête le personnel soignant, pour lutter contre la pandémie. Il a considéré que son gouvernement a mis en place une stratégie nationale de lutte contre le Covid-19 prenant en considération la santé des Tunisiens. Il a, par ailleurs, considéré que la crise sanitaire est loin d’être la seule crise dont souffre la Tunisie rappelant que cette dernière fait face à une situation socio-économique assez difficile. Il a estimé que cette crise qui perdure depuis plusieurs années et qui résulte des échecs politiques s’est encore aggravée à cause de la pandémie ajoutant que l’amélioration de la situation relève de la responsabilité de tous.

Le chef du gouvernement qui s’exprimait lors de son allocution dans le cadre de la séance plénière de ce samedi 28 novembre consacrée à l’examen du projet du budget de l’Etat pour l’exercice 2021, a ajouté que le taux du déficit budgétaire devrait atteindre les 7%, soit le pire chiffre jamais réalisé depuis l’indépendance de la Tunisie. Il a considéré que le projet de loi de Finances au titre de l’année 2021 est la loi de la clarté précisant que la révision à la baisse des dépenses publiques à hauteur de 1,6% permettrait de stopper l’hémorragie, selon ses dires. Il a ajouté que son gouvernement s’engage à effectuer des missions d’inspection et d’audit financier dans l’ensemble des institutions publiques et à publier les rapports. Il a également considéré qu’il est grand temps de procéder à la réforme du système de subvention ainsi que du système fiscal.

Lire aussi
commentaires
Loading...