L’importateur des déchets italiens aurait « fui » le pays

Le secrétaire général adjoint et porte-parole de la centrale syndicale, Sami Tahri, a affirmé ce mardi 17 novembre 2020 que le propriétaire de la société tunisienne impliquée dans l’affaire de l’importation de dizaines de milliers de tonnes de déchets ménagères italiens aurait quitté le pays. Il a, toutefois, affirmé que cette information n’a pas été encore confirmée appelant, à cet effet, les responsables de la direction de l’Office de l’Aviation Civile et des Aéroports (OACA) à la confirmer ou l’infirmer.

Tahri qui s’exprimait sur les ondes de Mosaïque Fm a dénoncé cette affaire qui porte atteinte à la souveraineté de la Tunisie et met en péril la santé des Tunisiens appelant, à cet effet,  les autorités compétentes à accélérer les procédures judiciaires en vue de déterminer les responsabilités et donc faire prévaloir la loi contre les contrevenants.

Le porte-parole de l’UGTT a fini par considérer que la démission du directeur général de l’Agence nationale de gestion des déchets (ANGED) de ses fonctions était nécessaire mais insuffisante estimant que d’autres parties seraient impliquées dans ce dossier.

L’affaire des ordures italiennes importées a suscité un énorme scandale en Tunisie. Les conteneurs qui transportaient des dizaines de milliers de déchets ont été ouverts hier lundi 16 novembre 2020 en présence de plusieurs hauts responsables régionaux et élus à l’Assemblée des Représentants du Peuple.

Lire aussi: (Photos) Déchets importés d’Italie : « la levée des rideaux »

Lire aussi
commentaires
Loading...