Liberté de la presse 2020 : la Tunisie se maintient et la France inquiète RSF

Dans le dernier classement de RSF (Reporters Sans Frontières) sur la liberté de la presse dans le monde pour l’année 2020, la Tunisie a maintenu le même rang que celui de 2019, soit le 72ème sur un total de 180 pays. Elle a tout de même gagné 0,16 point dans son score par rapport à l’année dernière passant de 29,61 en 2020 à 29,45 en 2019. RSF estime que la liberté de la presse et de l’information en Tunisie constitue l’acquis le plus important de la Révolution.
Les fondements, lit-on dans son rapport, ont bien été posés pour une profonde transformation des médias en structures professionnelles, libres et indépendantes. Cependant, l’Organisation s’est dite inquiète au sujet de la lenteur de la mise en place d’un nouveau cadre légal relatif au secteur médiatique. Pas seulement : RSF s’inquiète de la dégradation des conditions de travail des journalistes et des médias tunisiens.
A l’échelle mondiale, les pays scandinaves ont, une fois encore, été les mieux classés en 2020 sur le plan de liberté de la presse. C’est la Norvège qui arrive en pôle position. Concernant la France, elle a reculé de 2 places en 2020 par rapport à 2019, passant de la 32ème à la 34ème. RSF a exprimé son inquiétude à cause des attaques et des pressions qui ont visé des journalistes en France.

Le rapport complet de RSF sur la liberté de la presse en 2020 est accessible via ce lien. Voici, par ailleurs, le Top 10 :

  1. Norvège
  2. Finlande
  3. Danemark
  4. Suède
  5. Pays-Bas
  6. Jamaïque
  7. Costa Rica
  8. Suisse
  9. Nouvelle-Zélande
  10. Portugal
Lire aussi
commentaires
Loading...