« Les mesures anti-COVID ne résoudront jamais les problèmes structurels de la santé », dixit Mechichi

Comme nous l’avons souligné hier, le Chef du gouvernement, Hichem Mechihi, s’est livré à un exercice difficile devant l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) samedi 28 novembre 2020 lors de l’introduction du projet de loi de Finances 2021.
Réagissant aux questions des députés, le Chef du gouvernement est revenu sur le système de santé et sur ses difficultés. Il a évoqué une proposition de loi visant à réformer le système de la santé publique en Tunisie. « Le gouvernement va adopter une politique nationale pour la santé, basée sur un dialogue globale pour la santé. Le projet de loi en question constituera une référence pour la réforme du secteur », a-t-il déclaré.
Il a concédé, dans ce même contexte, que les mesures adoptées par le gouvernement face au COVID-19 n’ont pas permis de résoudre les problèmes structurels du secteur et « elles ne ne le permettront jamais ». « Il faut des mesures audacieuses et courageuses », a-t-il précisé.
D’autre part, Hichem Mechichi a annoncé que de nouveaux fonds seront débloqués dans le cadre de la loi de Finances complémentaire afin de faire face aux difficultés techniques causées par la pandémie. « Nous souhaitons, dans ce contexte, finaliser les distribution des cartes de la sécurité sociale au profit des familles démunies avant la fin du premier semestre de 2021 », a-t-il ajouté.

Sur le même sujet :

Lire aussi
commentaires
Loading...