Les 3 étapes du déconfinement en France annoncées par Macron

Une nouvelle étape sera franchie dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus (SARS-CoV-2 ou COVID-19) en France, et ce à compter du samedi 28 novembre 2020. C’est ce qu’a annoncé le président français Emmanuel Macron dans son allocution de la soirée de mardi 24 novembre 2020. Cette stratégie de déconfinement devrait se dérouler sur 3 étapes. Chaque étape dépendra de la réussite de celle qui l’a précédée.

Commerces, cultes, services…

La première débutera donc dès le samedi 28 novembre 2020. Concrètement, le confinement adapté restera en vigueur avec le système d’autorisation. « Nous allons continuer à télétravailler, à renoncer aux déplacements non nécessaires, aux réunions familiales », a-t-il déclaré.
Toutefois, plusieurs restrictions seront levées à partir de cette date. Tout d’abord, les promenades seront autorisées pendant 3 heures dans un rayon de 20 km. Idem pour les activités extra-scolaires qui seront autorisées, ainsi que les activités de culte. Les commerces, dans ce même contexte, seront ouverts et les services seront autorisés jusqu’à 21h dans le cadre d’un protocole sanitaire strict. Cette réouverture concerne les librairies, les bibliothèques…

2ème étape : levée de nouvelles restrictions, mais sous conditions

La seconde étape devrait débuter à partir du mardi 15 décembre 2020, mais à condition : que le nombre de contaminations atteigne 5000 par jour avec 2500 cas en réanimation. « Le confinement, dans ce cas, sera levé. Ainsi, les déplacements sans autorisation seront autorisés et nous pourrons passer Noël en famille », a déclaré Emmanuel Macron.
Toutefois, il faudra limiter les déplacements inutiles. Ces vacances de Noël ne seront pas comme les autres d’après le Chef de l’État français. Dans cette même optique, les activités en salles seront à nouveau autorisées, mais avec des règles strictes. Idem pour les musées, le théâtre, le cinéma… Néanmoins, de fortes contraintes resteront en vigueur, à l’instar de l’interdiction des rassemblements et des événements festifs qui pourraient rassembler un grand nombre de personnes. Ces décisions, selon Macron, ne concerneront pas les bars, les restaurants et les discothèques.
Concernant les stations d’hiver, les décisions seront finalisées prochainement. « Il est impossible, néanmoins, d’envisager  une réouverture dans de bonnes conditions avant janvier 2021 », a-t-il souligné.

Dernière étape : un possible retour à la normale, mais toujours sous conditions

La dernière étape devrait commencer, selon le président français, à compter du 20 janvier 2021. « Nous évaluons la situation tous les 15 jours et les décisions seront prises en fonction de cette évolution », a-t-il précisé.
Si cela est possible, poursuit-il, de nouvelles décisions seront prises. Ainsi, si moins de 5000 contaminations sont enregistrées par jour, les salles de sport et les restaurants pourront ouvrir. Les lycées, dans ce même contexte, pourront ouvrir en accueillant la totalité des élèves présents, et c’est valable pour les universités qui pourront ouvrir 15 jours plus tard.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...