Les 27 et 28 novembre : les exercices périlleux qui attendent Hichem Mechichi

La fin de la semaine sera décisive pour le Chef du gouvernement, Hichem Mechichi. Le vendredi 27 novembre 2020, son équipe sera auditionnée au sujet du projet de loi de Finances complémentaire au titre de l’année 2020. Le lendemain, samedi 28 novembre 2020, c’est le projet de loi de Finances 2021 qui devra être défendu par le gouvernement devant les députés, en présence de Hichem Mechichi. Celui-ci devrait prononcer un discours à cette occasion.
Voilà qui annonce une épreuve difficile pour Hichem Mechichi et son équipe. Les deux projets de loi en question ont fait l’objet de plusieurs critiques de la part des experts et des députés, surtout au niveau du financement du déficit budgétaire de l’État. Pour la BCT (Banque Centrale de Tunisie), pas question de financer ce déficit sans une couverture légale. « Ne venez pas me demander pourquoi l’inflation aura augmenté dans les 6 prochains mois », avait prévenu Marouane Al Abassi, gouverneur de l’institution d’émission, lors de sa dernière audition par les députés au sujet du financement du déficit.
Ce déficit, devrait atteindre les 13,4% fin 2020 et les 7,3% du PIB en 2021, ce qui est énorme. L’agence de notation Fitch Rating a déjà épinglé la Tunisie sur cette question, mais aussi sur la question de la dette publique (lire notre article via ce lien). C’est un exercice périlleux qui attend Hichem Mechichi et son équipe. Il va devoir défendre son projet face à des députés qui l’attendent de pieds fermes. Va-t-il y parvenir ? A suivre.

Lire aussi
commentaires
Loading...