Le chef d’Al-Qaïda, Ayman Al Zawahiri est-il mort en Afghanistan ?

Les médias arabes ont annoncé vendredi 20 novembre la mort d’Ayman Al Zawahiri, 68 ans, qui a pris le commandement de l’organisation terroriste Al-Qaïda après l’assassinat d’Oussama Ben Laden, soulignant qu’il était décédé en Afghanistan de mort naturelle.
« Al Zawahiri est mort de mort naturelle liée à l’asthme », a déclaré un rapport du quotidien saoudien anglophone Arab News, citant quatre sources au Pakistan et en Afghanistan qui se sont exprimées de manière non officielle, car elles n’étaient pas autorisées à parler aux médias de la question.
Cela est survenu quelques jours après la diffusion d’informations sur la mort d’Al Zawahiri sur les réseaux sociaux.
Al Zawahiri est apparu pour la dernière fois dans un message vidéo commémorant les attentats du 11 septembre 2001 contre les Etats-Unis.
Le journal a souligné que « les responsables du renseignement américain sont au courant des rapports et tentent de vérifier leur authenticité ».
Arab News a également cité une source d’Al-Qaïda qui travaille comme traducteur pour l’organisation terroriste disant que « Al Zawahiri est décédé la semaine dernière à Ghozna, au sud-ouest de la capitale, Kaboul des suites d’un asthme parce qu’il n’avait reçu aucun traitement officiel ».
Dans ce contexte, un responsable pakistanais de la sécurité, qui réside dans les régions tribales frontalières de l’Afghanistan, a déclaré: « Nous pensons qu’il n’est plus en vie. Nous sommes convaincus qu’il est décédé de mort naturelle ».
Lire aussi
commentaires
Loading...