La HAICA met en garde contre les incitations à la haine envers les journalistes

A l’occasion « la Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes », la Haute Autorité indépendante de la communication audiovisuelle  (HAICA) met en garde contre l’augmentation des agressions et d’incitation à la haine contre les journalistes tunisiens. La commission prévient que l’impunité envers les auteurs et l’absence de poursuites à leur encontre constitue une menace réelle pour l’avenir de la liberté d’expression et des médias, en Tunisie.

Tout en soulignant le rôle important des journalistes dans cette période exceptionnelle de l’histoire de la Tunisie et l’importance de leur contribution à la stabilisation des fondements d’un État civil et démocratique, la commission appelle à leur protection en traquant les personnes impliquées dans des actes de violence, des menaces ou d’intimidations.

A cet égard, la commission exprime sa surprise face à la lenteur des procédures judiciaires pour juger les affaires liées aux agressions contre des journalistes, et appelle à accélérer l’examen de ces affaires, dont un grand nombre s’éternise devant les tribunaux.

La commission met également en garde contre le danger de l’augmentation de l’incitation à la haine contre les journalistes et de la diversification de ses sources incluant désormais des personnalités politiques et des employés de l’État, en plus d’employer des canaux médiatiques illégaux et de mentionner les noms et adresses des journalistes, ce qui constitue une menace directe pour leur sécurité physique et celle de leurs collègues.

Face à cette situation dangereuse, la Commission demande à l’Assemblée des représentants du peuple de se tenir aux côtés des journalistes et de fournir toutes les conditions nécessaires pour remplir leur rôle, conformément aux normes internationales.

Dans ce contexte, la HAICA appelle vivement à accélérer la création du nouvel organe de la communication audiovisuelle à travers un projet de loi fondamental garantissant la liberté d’expression et l’indépendance des institutions de l’audiovisuel.

Lire aussi
commentaires
Loading...