Kasserine : Des protestataires ferment la vanne du champ pétrolier «Douleb»

La vanne de pompage du pétrole au champ pétrolier de « Douleb » a été fermée par des protestataires depuis lundi. Situé entre les délégations d’El Ayoun et Sebeitla (gouvernorat de Kasserine), ce gisement est exploité par la société de Recherche et d’Exploitation des Pétroles en Tunisie (SEREPT).

Les sitinneurs ont également obligé les ouvriers de la compagnie à quitter leur lieu de travail, ce qui a engendré la suspension de ses activités.

Selon l’agence TAP, cette escalade intervient après une semaine du sit-in observé (depuis le 15 novembre) par des habitants d’El Ayoun et d’autres délégations du gouvernorat de Kasserine près du champ pétrolier « Douleb » pour réclamer l’emploi et le développement dans la région.

« Nous avons procédé à cette escalade car le gouvernement continue à faire la sourde oreille face aux revendications des habitants de la région dont les taux de chômage et la pauvreté sont élevés », a indiqué le coordinateur du sit-in « Douleb » Mohamed Raouf Khadhraoui.

Il a appelé le gouvernement à dépêcher une délégation sur les lieux pour entamer des négociations sérieuses autour des moyens d’améliorer la situation dans le gouvernorat marginalisée depuis de longues années, affirmant que les sit-inneurs vont accentuer leur mouvement de protestation si le gouvernement poursuit sa politique d’atermoiement.

Pour info, le champ pétrolier « Douleb » est localisé dans une région montagneuse à environ 40 km au nord de la ville de Kasserine. Ce site a été découvert en 1966, développé et mis en exploitation en 1968 et compte plus d’une dizaine de puits de production.

Lire aussi
commentaires
Loading...