Hajji : La Loi de finances 2021 sert les intérêts des hommes d’affaires

L’ancien élu du Bloc démocrate, Adnène Hajji a dénoncé, en ce samedi 28 novembre 2020, les réconciliations établies avec les hommes d’affaires qui sont exemptés de payer leurs arriérés considérant que cela relevait de la corruption.
Lors de la séance plénière consacrée à l’examen du projet de Loi de finances de 2021 tenue aujourd’hui, Hajji a assuré que la Loi de finances pour l’année 2021 était conçu pour s’adapter aux hommes d’affaires et servir leurs intérêts.
Et d’exhorter le chef du gouvernement, Hichem Mechichi à examiner minutieusement le dernier rapport rapport de la Cour des comptes portant sur le contrôle du financement de la campagne électorale anticipée et les élections législatives de 2019.
Un rapport révélant le recours de certains candidats notamment Nabil Karoui, Olfa Terras et le parti Ennahdha au financement étranger pour leurs campagnes électorales.

Lire aussi :

Présidentielle et législatives de 2019 : La Cour des comptes dévoile un financement étranger pour Karoui, Terras et Ennahdha

Lire aussi
commentaires
Loading...