Déchets italiens importés: Le Consulat de Tunisie à Naples nie toute responsabilité

La Consule de Tunisie à Naples (Italie) Baya Ben Abdelbaki a démenti catégoriquement l’implication du consulat de la République Tunisienne dans la ville italienne de Naples dans le dossier d’importation de milliers de tonnes de déchets ménagères d’Italie. La diplomate a affirmé avoir rencontré, le 9 octobre dernier, le propriétaire de la société importatrice ainsi que son avocat qui ont sollicité l’intervention du consulat de Tunisie en leur faveur en vue de surmonter le blocage de certaines procédures en Tunisie.

S’exprimant sur les ondes de Shems Fm ce vendredi 27 novembre 2020, la Consule a affirmé avoir demandé aux deux parties de présenter une pétition avant d’adresser une correspondance officielle au ministère de Finances ainsi qu’aux autorités compétentes pour une éventuelle intervention. Elle a précisé que cette correspondance a été adressée aux autorités concernées via le ministère des Affaires Etrangères conformément aux dispositions en rigueur.

La diplomate a expliqué que ces procédures sont parfaitement ordinaires étant donné que le consulat constitue un trait d’union entre la Tunisie et les citoyens tunisiens à l’étranger. Elle a précisé que le consulat intervient très souvent au profit des investisseurs tunisiens à l’étranger.

Le dossier d’importation de milliers de tonnes de déchets italiens continue à faire couler beaucoup d’encre. L’enquête ordonnée par les autorités compétentes a confirmé une affaire de corruption. Le directeur  général de l’Agence Nationale de Gestion des Déchets (ANGED) a été limogé par le chef du gouvernement au lendemain du déclenchement de ce dossier.

Originaire de Sousse et basé en Allemagne, l’importateur a quitté le pays deux semaines avant l’émission d’un avis de recherche à son encontre. 282 conteneurs bourrés de déchets en provenance d’Italie se trouvent actuellement au niveau du port commercial de Sousse. Chacun d’entre eux transporte en moyenne 40 tonnes de déchets, soit un total de 11280 tonnes. 70 conteneurs sont déjà arrivés alors que les autres sont toujours accostés audit port.

La partie italienne rejette tout retour des conteneurs de déchets tant que la somme d’argent ayant été versée au profit de l’importateur n’a pas été pas récupérée. En effet, l’importateur aurait perçu la somme de 38 euros pour chaque tonne de déchets importée.

Lire aussi: Déchets italiens: l’importateur a quitté le pays depuis 2 semaines

Lire aussi
commentaires
Loading...