Agriculture/ Tunisie: Enda Inter Arabe et l’AFD lancent le projet Souk El Kahina

Conçu par Enda-ia en partenariat avec l’Agence Française de Développement, est inspiré par des valeurs sociales, responsables et équitables. Il vise à appuyer et soutenir la petite agriculture dans les régions de Sidi Bouzid, du Kef, du Cap Bon.

Le projet consiste à lancer des structures de transformation et de conditionnement de produits agro-alimentaires par les jeunes de ces régions. En plus, une plateforme de commercialisation et de distribution de produits sera mise en place par des jeunes du Grand Tunis. En cohérence avec l’expérience de 30 ans de Enda inter arabe dans la promotion de l’entrepreneuriat innovant et avec ses valeurs et sa mission, la conception de ce projet repose sur les principes de l’économie sociale et solidaire dans le but de mettre en place le premier circuit de commerce équitable local « souk el Kahina » dont le démarrage est prévu en 2021.

Un processus en marche Depuis son lancement début 2019, les étapes franchies ont concrétisé les engagements pris avec toutes les parties de la chaîne de valeurs réunissant autour d’une vision commune les agricultrices et les agriculteurs, les jeunes entrepreneurs, les partenaires : Enda-ia, AFD, Enda tamweel, efe, les autorités régionales comme le CRDA, l’Api, les centres d’affaires.

L’élaboration de chartes communes de travail et d’organisation, d’un cahier des charges de labellisation des produits, l’adoption de principes de résilience et de développement constituent les principaux éléments de cette vision. A ce jour, les réalisations du projet sont principalement :

Phase de mobilisation et accompagnement des agriculteurs et agricultrices :

Les 1000 agricultrices et agriculteurs qui ont été identifiés lors de la phase de mobilisation ont bénéficié des actions de sensibilisation, de formation et d’information sur le projet et sur ses principes. Ils sont membres de Groupements agricoles qui comptent plus de 2000 adhérents. C’est le résultat d’un travail de terrain de nos représentants régionaux avec les agriculteurs, les services techniques de l’Etat, les associations locales, dont un certain nombre sont devenus membres des comités régionaux du projet. Et c’est grâce à leurs efforts et leur connaissance du terrain qu’une synergie s’est mise en place et qui a facilité l’état d’avancement du projet. Lancement de l’incubateur « Enda startup studio »

En mars 2020, Enda a lancé un nouveau programme d’incubation « Enda startup studio ». En tant que support technique du projet, ce programme s’est chargé de réaliser le sourcing, la sélection et l’accompagnement des jeunes entrepreneurs innovants impliqués dans la création des structures de transformation/ conditionnement et de commercialisation des produits agro-alimentaires des OP. La mise en place du premier circuit de commerce équitable local en Tunisie en 2021 sera l’aboutissement de ce processus.

Phase de sourcing des jeunes entrepreneurs innovateurs :

950 jeunes représentant 400 projets d’organisation de transformation et de commercialisation ont été ciblés suite à l’appel à candidatures lancé début juillet 2020. Dont 100 projets ont pu participer à des hackathons en ligne pour étudier et affiner davantage les propositions de projets.

Phase de Pré-incubation :

90 projets d’organisations de transformation (OT) et de commercialisation (OC) ont participé à 4 Boot Camps dans les 4 régions pour la sélection finale des projets qui ont intègrent le programme d’incubation de Enda Startup Studio Phase d’incubation. Aujourd’hui, 50 promoteurs sont prêts à intégrer le projet dans sa phase finale, à savoir la phase d’incubation proprement dite. Ils sont 14 agriculteurs et agricultrices représentants d’organisations de production (OP) qui comptent 2000 adhérents, bénéficiaires indirects du projet. 31 jeunes représentants d’organisations de transformation (OT). Quatre jeunes représentants d’organisations de commercialisation (OC) « One week one vision », to get ahead.

L’évènement “One Vision, One Week” organisé par Enda et ses partenaires qui a eu lieu le 16 novembre 2020, va marquer, nous l’espérons, la concrétisation de notre rêve de lancement du 1er circuit de commerce équitable local en Tunisie prévu en 2021, et ce pour le bienêtre des petites agricultrices et petits agriculteurs, des jeunes en quête de projets innovants et prometteurs, et des consommateurs animés par un esprit responsable et solidaire.

Durant toute une semaine, une équipe d’experts en entrepreneuriat et en agro-alimentaire accompagneront ces entrepreneurs et producteurs agricoles pour tracer une vision commune pour le projet « Souk El Kahina », et entamer officiellement la démarche de la mise en place du premier circuit de commerce équitable en Tunisie au sein de l’incubateur Enda Startup Studio.

Cette semaine sera donc l’occasion de célébrer le GEW2020 à travers une série de conférences en ligne, qui seront projetées pour les participants dans l’atelier « One Week One Vision », mais aussi sur les réseaux sociaux de Enda inter-arabe, Enda Startup Studio et de leurs partenaires. Ces conférences en ligne traiteront plusieurs thématiques, dont on peut citer : le commerce équitable, le développement durable, l’entrepreneuriat social et collectif, l’économie circulaire et la digitalisation de la chaîne de valeur agro-alimentaire.

L’objectif du projet Souk El Kahina est de préserver et développer la petite production agricole et agro-alimentaire de qualité à travers l’instauration d’un système de labellisation et un circuit de commerce équitable et social permettant l’intégration des petits producteurs dans le circuit économique. Le projet procédera à l’enregistrement du label El Kahina, à l’appui des productrices et des producteurs à s’organiser en structures professionnelles (OP), à l’appui à de jeunes entrepreneurs pour monter des plateformes de collecte et conditionnement suivant les exigences du cahier de charges du label et à l’appui à la création d’une plateforme de distribution et commercialisation des produits labellisés à travers un circuit de commerce équitable court« Le Marché Citoyen : Souk El Kahina ».

Cette dynamique novatrice permettra d’améliorer les conditions de vie des femmes rurales agricultrices, promouvoir les pratiques commerciales équitables, mettre en valeur la transparence et la traçabilité des denrées alimentaires et soutenir les produits du terroir et l’agriculture durable. Le projet Souk El kahina est co-finnancé par enda inter-arabe et l’agence française de développement (AFD). Le suivi et l’évaluation du projet est assuré par la caisse de dépôt et de consignation (CDC) avec l’appui d’expertise France.

Enda Startup Studio est un programme d’accompagnement de Startups. Conçu et mis en place par Enda inter-arabe en collaboration avec des partenaires techniques et technologiques. Ce programme soutient des jeunes entrepreneur(e)s qui apportent des solutions innovantes à des problèmes prédéfinis par nos partenaires investisseurs. Enda Startup Studio est composé de 4 phases. Le Sourcing via des Hackathons & des appels à candidatures, afin d’identifier les entrepreneurs ayant le potentiel et la capacité d’apporter une solution innovante aux problèmes prédéfinis. La Pré-Incubation via des Boot Camps, afin de valider les idées de projets proposées par les entrepreneurs (Business Modelling). L’incubation, afin d’accompagner les entrepreneurs retenus dans l’étude (technique, marché & financière) de leurs projets, et les préparer pour la levée de fond auprès des investisseurs. Cette année, “Souk El Kahina” investira plus de 2 millions de dinars dans les projets retenus. Post-Incubation, afin d’accompagner les entrepreneurs ayant réussi leur levée de fonds dans la mise en place de leurs projets. Pour la première édition de Enda Startup Studio, la problématique fixée est « La mise en place du premier circuit de commerce équitable en Tunisie », dans les régions de Grand-Tunis, Sidi Bouzid, Le Kef et Nabeul, et ce dans le cadre du projet « Souk EL Kahina ».

Durant la période entre juin et octobre 2020, les deux phases, Sourcing et Pré-incubation, ont été validées avec succès. Aujourd’hui, quatorze projets, menés par quarante jeunes promoteurs, ont été retenus pour la phase d’incubation parmi plus de 350 projets candidats. Ces projets sont répartis comme suit en douze projets qui œuvrent dans la collecte, la transformation agro-alimentaire et le conditionnement dans les trois régions de Sidi Bouzid, Nabeul et Le Kef. Enfin trois projets qui œuvrent dans la commercialisation et la distribution des produits, labellisé Commerce Équitable « El Kahina » sur le Grand-Tunis.

Pour avoir plus de détails, cliquer ici : Fiche signaletique du projet Souk-el-Kahina (Document PDF).

D’après Communiqué 

Lire aussi
commentaires
Loading...