A partir de mardi, sit-in ouvert des greffiers de justice

L’association d’amitié des greffiers de justice a annoncé lundi 23 novembre l’entame d’une série de mouvements de protestation à partir du mardi 24 novembre, avec un sit-in ouvert sur tous les lieux de travail et au siège du ministère de la Justice.
Elle appelle par ailleurs la présidence du gouvernement à ouvrir un dialogue urgent avec les structures professionnelles du secteur des greffiers avec la participation de toutes les organisations et de l’association des greffiers.
Cette dernière annonce également son rejet total de tout projet concernant l’administration de la justice, y compris le Fonds de la justice, l’hôpital réservé à la justice et aux agents des tribunaux, et les lois régissant et organisant des professions qui affectent les intérêts des greffiers sans la participation des syndicats, de l’association d’amitié des greffiers et des différents intervenants dans le service judiciaire.
Elle appelle également le gouvernement tunisien à répondre immédiatement aux déclarations des organisations internationales qui invitent à ouvrir la voie du dialogue avec tous les intervenants dans le domaine de la justice.
L’association invite enfin à promulguer un statut en faveur des greffiers de justice.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...