(Vidéo) Haikel Drine, une compétence tunisienne à l’étranger qui n’a pas oublié son pays !

Oubliée la plupart du temps, la diaspora tunisienne à l’étranger apporte un apport incontestable à notre pays. Or, les idées reçues évoquent, souvent, la diaspora en tant que rapporteuse de devises dont il faut profiter. Cependant, nos compétences à l’étranger font bien plus que cela, et ce quelles que soient leurs positions respectives. C’est le cas de Haikel Drine, jeune tunisien spécialisé dans la Tech en France et aux États-Unis, qui a fondé Afrikanda.
Dans un entretien vidéo, mené à distance et accordé à Réalités Online, le jeune Tunisien est revenu sur les activités de son entreprise et sur sa valeur ajoutée. Pas seulement : son apport, pour la Tunisie, est considérable, notamment pour la région de Zarzis dont il est originaire.
Pour quelle raison avoir choisi d’investir en Tunisie ? Selon Haikel Drine, l’objectif est de créer des emplois, d’attirer les talents et, aussi, de travailler à l’échelle locale avec une vision internationale. D’ailleurs, c’est dans cette optique qu’il a pris part au projet « Zarzis Smart Center ». Ce centre d’innovation a été inauguré le 17 octobre 2020 en présence de hauts responsables de l’État (présidence, région). Le but, à travers Afrikanda et Zarzis Smart Center, est de stimuler une innovation équitable en Tunisie, où toutes les régions seront concernées. « Il faut rester positif, dépasser les clivages politiques. Je compte sur la diaspora pour investir en Tunisie. Tout seul, on va vite, mais ensemble, on va plus loin », a-t-il conclu.

ndlr : toutes les précisions nécessaires sur le Zarzis Smart Center sont accessibles via ce lien.

Lire aussi
commentaires
Loading...