Rayons halals dans les magasins : le débat farfelu lancé par le ministre français de l’Intérieur

Une montée exceptionnelle de l’islamophobie et de l’xénophobie est actuellement constatée en France depuis la tragédie de l’assassinat du professeur Samuel Paty. L’Islam est particulièrement visé comme nous pouvons le constater à travers les déclarations successives des politiques français.
Il faut dire, parfois, qu’ils ne manquent pas d’imagination. C’est le cas du jeune ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, qui s’est exprimé sur les ondes de France Inter dans la matinée de ce mardi 27 octobre 2020. Il a décidé, cette fois-ci, de s’attaquer aux rayons halals dans les supermarchés en France. « Je pense qu’il y a un certain capitalisme français, et un certain capitalisme mondial également, qui utilisent le marketing ciblé communautaire. Je comprends que la viande halal soit vendue dans un supermarché. Ce que je regrette, ce sont les rayons », a-t-il lâché, et d’enchaîner : « Je ne compare pas les nationalités. La République, c’est plein d’histoires personnelles et familiales. Ce que je regrette, c’est les rayons. La nationalité musulmane n’existe pas. Il existe beaucoup de Français musulmans qui sont les premiers à ne pas vouloir être distingués selon leur religion et selon leur consommation. Ce n’est donc pas la consommation des musulmans que je regrette, mais le capitalisme effréné ».
Dans ce même contexte, le jeune ministre estime qu’il faut éviter la communautarisation. « Chacun se vêtit comme il le souhaite ou mange comme il le souhaite en République », a-t-il encore ajouté. En voilà, dans tous les cas, des propos surprenants. Pas sûr que ce débat farfelu puisse résoudre les véritables préoccupations des Français en ce moment…

Lire aussi
commentaires
Loading...