Les trois syndicalistes accusés d’agression sur le député Affès relaxés

Le tribunal de première instance de Sfax a décidé lundi 26 octobre de relaxer les trois accusés dans l’affaire d’agression du député Mohamed Affès (Coalition Al Karama), et de reporter l’examen de l’affaire jusqu’à l’audience du 7 décembre 2020 en réponse à la demande du comité de défense.
Le tribunal a également décidé d’accepter le droit personnel du député Mohamed Affès.
Il est à noter que la chambre d’accusation de la cour d’appel de Sfax a examiné, mardi 19 mai, cette affaire, ouvrant une enquête contre dix personnes.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...