POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Les entreprises tunisiennes vont-elles supporter la 2ème vague du Coronavirus ?

C’est ce qu’ont tenté de déterminer l’APII et l’IACE en lançant une enquête sur le degré de préparation et les anticipations des entreprises tunisiennes face au déclenchement d’une deuxième vague de la Covid-19

La crise de la COVID-19 est un fait accompli, ces effets néfastes sur l’économie mondiale se confirment. La Tunisie, qui ne peut être à l’abri, doit s’adapter et mettre en place une stratégie d’accompagnement pour soutenir les PME tunisiennes et assurer leur pérennité.

Ainsi, cette enquête avait pour objectif de mesurer la résilience des entreprises tunisiennes par rapport à la deuxième vague qui vient d’être déclenchée.

L’échantillon choisi est composé de 752 entreprises aux niveaux des 24 gouvernorats appartenant à tous les secteurs (industries, services et commerces).  L’enquête réalisée a couvert trois principaux volets : la situation actuelle de l’entreprise; leur niveau de préparation à la deuxième vague et leurs besoins d’accompagnement pour faire face à cette nouvelle vague de la pandémie.

L’analyse de l’enquête a débouché sur une évaluation détaillée de la capacité des entreprises à gérer les risques et de leurs dispositifs à mettre en place dans ce cas. Cette étude vise également à développer une gamme de mesures adaptées aux nouveaux défis auxquels sont confrontés les PME tunisiennes dans ce contexte et à mettre en évidence un plan d’accompagnement des entreprises pour faire face à la crise. A rappeler que 30% des entreprises industrielles ont enregistré une baisse de 30% de leur chiffre d’affaires suite à la première vague, dont notamment les secteurs du textile et de l’agroalimentaire. Ce taux s’élève à 40% au niveau des entreprises de services.

Dans ce même ordre d’idées, 65 % des entreprises estiment une baisse au niveau de leur chiffre d’affaires dans le cas d’une deuxième vague, dont 71% prévoient que la baisse dépassera les 20%.

En ce qui concerne le niveau de préparation à la deuxième vague, 29% des industriels disposent déjà d’une stratégie pour faire  face à la deuxième vague de la COVID-19, ou en cours d’élaboration d’une stratégie. Les ressources déployées étant principalement d’ordres humain et financier.

Les principales ressources de financement envisagées pour faire face à une deuxième vague reposent essentiellement sur le recours à d’autres formes de financement, la renégociation des conditions de garantie avec les banques et le recours à des crédits formels.

Pour ce qui est de la méthode de travail, 18 % des entreprises ont expérimenté des efforts pour augmenter leurs capacités en termes de travail virtuel. Quant à la gestion des ressources humaines, 40% des entreprises n’envisagent aucune réduction de la masse salariale .

Sur un autre plan, 63% des entreprises ont déclaré posséder déjà un protocole sanitaire pour la deuxième vague de la Covid-19 et dont les principales mesures sont l’acquisition des équipements (gel, bavettes…), la formation des employés sur les mesures de sécurité et la proposition d’actions de soutien psychologique ou de motivation.

Quant aux besoins des entreprises en termes d’accompagnement, pour faire face à la deuxième vague de la Covid-19 ils se centralisent sur l’accès au financement, la mise en place d’une cellule de gestion de crise, l’assistance à l’exportation et à l’innovation des processus de production.

Diverses recommandations ont été dégagées de cette enquête, qui seront communiquées au Gouvernement et aux donneurs d’ordres, afin de soutenir les entreprises et assurer leurs besoins dans cette conjoncture spéciale.

Lire aussi
commentaires
Loading...