POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

France : Expulsion de 231 étrangers radicaux dont des tunisiens

Suite à l’acte terroriste sanglant ayant causé la mort d’un professeur d’histoire ce vendredi par un islamiste, le ministre de l’Intérieur Français Gérald Darmanin, a décidé de réagir avec fermeté. Après avoir réuni ce dimanche, les préfets de France, il a décidé d’expulser dans les prochaines heures, 231 étrangers qui se trouvent dans le fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste.

Cette information, relayée par le média Europe 1, concerne 180 personnes actuellement détenues et 51 autres en liberté qui seront arrêtées d’ici les prochaines heures.

D’ailleurs, le ministre a déjà demandé au Maroc, lors d’une visite officielle effectuée la semaine dernière, de récupérer neuf de ses ressortissants radicalisés qui se trouvent en situation irrégulière. Darmanin compte faire de même avec l’Algérie et la Tunisie.  Selon la même source, il sera accompagné du patron de la DGSI de la liste d’islamistes que la France veut expulser.

Dans le même registre, le ministre Français a décidé de remettre en cause le droit d’asile en demandant un examen plus approfondi des dossiers des personnes qui souhaitent obtenir le statut de réfugié en France. Cette annonce avait été réclamée depuis des années par la droite.

Rappelons qu’un professeur d’histoire français Samuel Paty, a été décapité ce vendredi 16 octobre 2020 vers 17 heures près d’un collège à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines).  Cet acte terroriste a été perpétré par un tchétchène âgé de 18 ans.  La victime avait montré les caricatures du prophète Mohamed dans le cadre d’un cours à ses élèves sur la liberté d’expression.

A lire :

Lire aussi
commentaires
Loading...