POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Décès de Naama: retour sur le parcours de l’interprète de plus de 360 chansons

La chanteuse tunisienne Naama, de son vrai nom Halima Bent Laroussi Ben Hassen Escheikh, est décédée, ce dimanche 18 octobre 2020, à l’âge de 86 après un long combat contre la maladie. La défunte a rendu l’âme dans sa maison dans la localité d’Azmour relevant de la délégation de Kélibia à Nabeul.

Originaire du village d’Azmour, Naama avait entamé sa carrière à l’âge de 11 ans en interprétant la chanson « Salha » avant de chanter devant le grand public pour la toute première fois lors d’une soirée caritative organisée par une association au profit des personnes malvoyantes. La chanteuse avait ensuite intégré la troupe musicale d’Al Rachidia. Naaama avait rejoint officiellement la Radio Nationale en tant que chanteuse en 1958.

La troupe de la Radio Nationale comptait à l’époque plusieurs grandes stars tunisiennes telles que Saliha et Olaya. Elle avait participé à plusieurs concerts organisés par cette même troupe en Tunisie et à l’étranger et avait pris part au festival de la reine de beauté arabe en 1966 à Beyrouth au Liban. Elle avait également participé à un festival organisé en 1969 au Caire au cours duquel elle avait été surnommée la « Première chanteuse de Tunisie ».

Au cours de sa carrière artistique, la chanteuse Naaama avait chanté  plus de 360 chansons réalisées par de grands artistes tels que Khmaies Ternen, Mohamed Triki, Salah Mehdi, Kadour Srarfi et Abdelhamid Sassi. Elle avait également collaboré avec des artistes arabes de renommée tels que Sayed Makkaoui (Egypte) et Hassen Laaribi (Libye).

Lire aussi: Naama décède à l’âge de 86 ans

Lire aussi
commentaires
Loading...