Cette initiative de Hichem Mechichi qui éveille les soupçons selon Noureddine Taboubi

Le secrétaire général de l’UGTT (Union Générale Tunisienne du Travail), Noureddine Taboubi, a récemment rencontré le Chef du gouvernement, Hichem Mechichi, et le président de la République, Kaïs Saïed, pour aborder les dossiers chauds de l’actualité : ouvriers de chantiers, crise sanitaire, controverse de l’amendement du décret-loi 116…
Intervenant dans La Matinale de Shems FM ce mercredi 21 octobre 2020, le syndicaliste est aussi revenu sur le retrait du projet de loi sur la liberté de la communication audiovisuelle par le gouvernement, et ce à la veille de l’examen de l’amendement du décret-loi 116. Selon lui, cela éveille les soupçons, d’autant plus que l’actuel Chef du gouvernement était membre du gouvernement ayant élaboré le projet de loi avec les autres parties prenantes au secteur. « La situation des journalistes est difficile et ils sont nombreux à toucher le minimum salarial et sans couverture sociale. Les lobbys de l’argent sale ont la mainmise sur la ligne éditoriale dans plusieurs médias, et c’est sans compter la pression et les lobbys politiques », a-t-il déclaré au micro de Hamza Belloumi.
Concernant les ouvriers de chantiers, le secrétaire général de l’UGTT a assuré que les situations de 31 000 ouvriers seront régularisées, et ce dans le cadre d’un accord conclu avec la présidence du gouvernement.

Lire aussi
commentaires
Loading...