POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Attentat terroriste en France : la diplomatie tunisienne se distingue (encore) par son silence

Comme toujours, la diplomatie tunisienne manque à l’appel lorsqu’il s’agit des gestes les plus symboliques. Suite à l’attentat tragique survenu près de Paris dans la soirée du vendredi 16 octobre 2020, aucune réaction officielle n’a été rendue publique, que ce soit de la part de la présidence de la République ou du ministère des Affaires Étrangères.
C’est, pourtant, la moindre des choses. La France, pour rappel, a été parmi les premiers pays à avoir dénoncé l’attentat du 6 septembre 2020 d’Akouda (Sousse) où un sécuritaire était tombé en martyr (paix à son âme). Cette absence de communication et de bonnes manières diplomatiques ouvre la voix à des réactions parallèles, comme celle de Rached Khiari, député controversé d’Ennahdha, qui a soutenu l’égorgement du professeur.
Dans l’espoir que la réaction tunisienne ne va pas tarder.

Sur le même sujet :

Lire aussi
commentaires
Loading...