Abdellatif El Mekki s’étonne de la décision de l’Europe d’interdire les voyageurs venant de Tunisie

« Pourquoi l’Union européenne prend-elle une telle mesure pour empêcher les personnes en provenance de Tunisie d’entrer sur son territoire? Le pourcentage de contaminations dans notre pays est bien inférieur à ce qui se passe dans la plupart des pays européens, puisqu’il a atteint plus de 30 000 cas dans l’un de ses pays en une seule journée.
Cette procédure doit être révisée et étayée par des preuves scientifiques. Cela me rappelle d’autres classements peu convaincants émanant de la même source contre la Tunisie ».

C’est ce qu’a déclaré en substance Abdellatif El Mekki, ancien ministre de la santé qui semble étonné par de telles mesures aient été prises par l’Union Européenne à l’encontre de la Tunisie.

Rappelons que cette décision de retirer la Tunisie de la liste blanche et donc de condamner par la même occasion les voyageurs à des mesures restrictives, a été prise mercredi, lors d’une réunion entre les ambassadeurs des 27 pays du bloc. La raison invoquée serait une forte augmentation des contaminations par le coronavirus.

Quoi qu’il en soit, la Tunisie est classée à la 30ème place et 1.442  cas en terme de propagation de la pandémie, pour la journée du 21 octobre, bien loin derrière la France (10ème) avec 26.688 nouvelles contaminations en une seule journée, ou encore l’Espagne (11ème) avec 16.973 ou encore l’Italie (14ème) avec 15.199 cas.

A lire : La Tunisie, bientôt retirée de la liste des pays sûrs par l’Union Européenne

Lire aussi
commentaires
Loading...