POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Samira Maraï: « La commission scientifique propose, mais la décision finale est politique »

L’ancienne ministre de la Santé, Samira Maraï a déclaré mardi 22 septembre sur le plateau de l’émission de Nessma TV, « Ness Nessma » que la Tunisie est entrée dans la quatrième phase du coronavirus après que le nombre d’infections enregistrées ait grimpé à 11260.
Elle a estimé que la pire décision prise dans le cadre de la lutte contre la COVID-19 a été de supprimer l’obligation de montrer une analyse négative lors de l’ouverture des frontières aux arrivées de l’étranger, notant que les décisions sont toujours politiques, similaires à la décision de classer les pays en fonction de la situation épidémiologique.
« Le comité scientifique de lutte contre le coronavirus présente ses propositions, mais que la prise de décision est toujours politique », a-t-elle rappelé.
Concernant la situation épidémiologique en Tunisie, l’ancienne ministre a souligné que « la situation actuelle n’est pas vraiment effrayante », mais que « le danger réside dans la prochaine étape au cours de laquelle les infections grippales vont augmenter, ce qui peut conduire à la promiscuité de ces cas avec les patients Covid-19 dans les hôpitaux ».
Un bilan officiel actualisé fait état de 11260 cas d’infection répartis sur les 24 gouvernorats.
164 décès mais également 2377 rétablissements ont été recensés à l’échelle nationale.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...