POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Plus de 1,5 million de Tunisiens exercent dans le secteur informel

Le nombre de travailleurs dans le secteur informel a atteint plus de 1,5 million de Tunisiens au cours du quatrième trimestre de l’année écoulée, soit près de 44 pour cent du total des travailleurs, selon ce qui a été révélé, vendredi 18 septembre par l’Institut national des statistiques dans un communiqué de presse sur les indicateurs du travail informel pour l’année 2019 relayé par l’agence TAP.
Le travail non organisé concerne les personnes qui ont atteint l’âge de 15 ans et plus, y compris les salariés qui ne bénéficient pas de la protection sociale et de la couverture maladie et qui ne bénéficient pas de congés payés annuels ou de maladie.
Il comprend également les travailleurs indépendants actifs dans une unité du secteur informel ainsi que tous les aides familiaux.
Les résultats de l’enquête nationale sur la population et l’emploi, qui a été achevée par l’Institut des statistique au quatrième trimestre de 2019, ont montré que l’agriculture et la pêche occupent la première place dans le travail informel avec 85 pour cent du taux de travail dans le secteur, suivis du secteur de la construction et des travaux publics avec 69,2 pour cent, puis le commerce avec 64,7 pour cent. .
Ensemble, ces secteurs représentent les deux tiers des travailleurs du travail informel.
Le travail informel représente 35 pour cent de toutes les activités du secteur des services dans les domaines du commerce, des transports, des communications, de l’hôtellerie, des restaurants, de l’éducation, de la santé et des services administratifs.
Le pourcentage d’hommes sur le nombre total de travailleurs du secteur non organisé est estimé à 81,2 pour cent (1 million et 297 mille), tandis que les femmes représentent 18,8 pour cent (301 mille), selon les résultats de la quatrième enquête trimestrielle pour l’année 2019.
Les travailleurs dans le domaine non organisé sont répartis selon leur statut professionnel entre 810 mille salariés, contre 680 mille qui travaillent pour leur propre compte et 95 mille qui sont employés par des familles.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...