POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Nissaf Ben Aalya : « être contaminé par le coronavirus n’est pas la fin du monde ! »

La Directrice générale de l’ONME (Observatoire National des Maladies nouvelles et émergentes) et porte-parole du ministère de la Santé, Nissaf Ben Aalya, est revenue sur la situation sanitaire actuelle en Tunisie, marquée par le retour en force du nouveau coronavirus (SARS-CoV-2 ou COVID-19).
La porte-parole, qui s’est exprimée dans La Matinale de Shems FM ce vendredi 11 septembre 2020, a expliqué les causes de la hausse spectaculaire des chiffres sur les contaminations du dernier bilan épidémiologique. « Les chiffres datent du 8 septembre 2020. Le nombre d’analyses médicales a fortement augmenté. En Tunisie, on compte plusieurs chaînes de contaminations, que ce soit dans les hôpitaux ou les usines : 24 chaînes dont certaines ont causé la contamination de 350 personnes », a-t-elle expliqué.
Toutefois, malgré la gravité de la situation, Nissaf Ben Aalya a assuré qu’être contaminé par le nouveau coronavirus ne constitue pas la fin du monde. Seules les catégories fragiles peuvent susciter l’inquiétude. D’autre part, la porte-parole du ministère de la Santé a rappelé que le nombre de personnes admises en réanimation est relativement faible si l’on prend en compte le nombre total des contaminés par la maladie. « Le rythme de propagation de la maladie est le même. Aujourd’hui, la hausse des contaminations s’explique par la hausse des contacts directs, sachant qu’avant, nous étions en confinement », a-t-elle encore déclaré.

Lire aussi
commentaires
Loading...