Nabil Karoui est spécialiste dans un domaine bien précis selon Zouhaïer Mehgzaoui !

Le Mouvement Echaâb fait partie des forces politiques qui se sont montrées sceptiques vis-à-vis du gouvernement de Hichem Mechichi. Mardi 8 septembre 2020, le secrétaire général du parti, Zouheïr Meghzaoui, a été reçu par le Chef du gouvernement dans le cadre de la consolidation des relations entre le gouvernement et les acteurs politiques.
“Nous avons appelé le Chef du gouvernement à ne pas prêter attention à ceux qui appellent à un remaniement ministériel”, a-t-il déclaré ce mercredi 9 septembre 2020 dans La Matinale de Shems FM, faisant référence à Nabil Karoui, président controversé de Qalb Tounes et de Nessma TV.
Zouhaïer Meghzaoui a indiqué, dans ce même contexte, que le gouvernement actuel n’est ni celui d’Ennahdha ni celui de Qalb Tounes : il s’agit du gouvernement des Tunisiens. “Certains ont crié victoire. D’autres ont voulu transformer leur défaite en victoire. Nabil Karoui est spéciale dans ce domaine, au même titre qu’Ennahdha. Ils ont juste été obligés de voter”, a-t-il encore expliqué.
Le secrétaire général d’Echaâb poursuit en affirmant qu’il ne croyait pas en l’idée d’un remaniement ministériel post-vote de confiance. “Le gouvernement actuel est respectable. Il comprend, certes, des points négatifs, mais également des points positifs. De plus, Ennahdha n’y est pas. Je ne pense pas que le Chef du gouvernement va se soumettre aux ordres de ceux qui ont voté pour lui”, a-t-il encore expliqué.
D’autre part, Zouhaïer Meghzaoui a affirmé que la prochaine bataille se déroulera à l’ARP (Assemblée des Représentants du Peuple), notamment au sujet de la Cour Constitutionnelle et des lois. “Nous allons constituer un large front parlementaire démocratique à l’ARP afin d’y garantir l’équilibre. Le travail risque, toutefois, d’être entravé. En effet, l’ARP détient encore le même président qui est l’une des causes de la crise”, a-t-il encore souligné.

Lire aussi
commentaires
Loading...