POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Les drôles de déclarations insensées de Rafik Abdessalam, gendre de Rached Ghannouchi !

Décidément, il n’y rien qui puisse étonner de la part de certains partisans d’Ennahdha. L’incontournable Rafik Abdessalam, ancien ministre de Affaires Étrangères sous la Troïka – pauvre diplomatie tunisienne ! – s’est « distingué » ce mardi 15 septembre 2020 dans son passage sur Shems FM.
« Si Ennahdha était au pouvoir, elle aurait pu résoudre les problèmes des Tunisiens », a lâché, sûr de lui, le principal protagoniste de la célèbre acteur du  Sheratongate. Pis encore : pour lui, l’une des problématiques que connaît la Tunisie est qu’Ennahdha n’est plus au pouvoir. Si le parti était au pouvoir, la Tunisie aurait pu réaliser une croissance économique de 5% selon Rafik Abdessalam.
Les partisans d’Ennahdha semblent encore vivre dans cette schizophrénie qui les poussent à penser qu’ils pourraient être les sauveurs du pays. Ils oublient toujours qu’ils ont dévasté, à leur façon et conformément à une loi sur-mesure, la Tunisie à bien des égards : fonction publique, finances publiques, paysage politique…

Lire aussi
commentaires
Loading...