POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

La JSK et le CSHL au purgatoire, le CAB « miraculé »

Le suspense était total ce dimanche 13 septembre pour le baisser de rideau sur l’édition 2019-2020 du championnat de Ligue 1.
Quoique battu à Tataouine (1-0) sur un but de Rafik Kamergi dès la 15′, le Club Athlétique Bizertin l’a échappé belle. Miraculé, il reste en Ligue 1, en attendant sans doute le verdict de la Ligue professionnelle attendu mardi 15 septembre et inhérent aux réserves techniques formulées par la Jeunesse Sportive Kairouanaise contre le but de la 93e minute inscrit jeudi dernier par le Bizertin Mohamed Habib Yaken lors de la confrontation directe CAB-JSK (1-0).
Ce dimanche, la Chabiba a raté bêtement l’occasion d’assurer son maintien en se montrant incapable de concrétiser les nombreuses occasions créées face au champion de la saison, l’Espérance Sportive de Tunis qui reste ainsi invaincue durant tout le championnat. Cette confrontation s’est en effet soldée par un nul frustrant pour les locaux (0-0).
Mais la plus grande déception a été vécue par les fans du Club Sportif de Hammam-Lif, battu contre toute attente par son hôte, le Stade Tunisien (2-0), alors qu’un simple nul lui suffisait pour échapper au purgatoire.
Victor Abata 73′ et Jacques Bessan 90+3′ sont les bourreaux des Verts de Boukornine.
A noter une agression gratuite sur le gardien stadiste Sami Helal en toute fin de rencontre.
De son côté, l’Etoile Sportive de Metlaoui a logiquement assuré son maintien à la faveur de sa victoire at-home (3-1) contre un AS Soliman démobilisé.
Imed Meniaoui 4′ sur penalty et un doublé d’Isaka Aboudou 16′ et 17′ ont vite fait de concrétiser le net ascendant des hommes de Mohamed Kouki. Alors que Pascal Onyakechi 41′ a sauvé l’honneur des Cap-Bonais.
Volet places africaines ou arabes, le Club Africain a vécu une soirée cauchemardesque au stade Hamadi Agrebi de Radès en se faisant battre (3-2) par une Etoile Sportive du Sahel pourtant largement remaniée.
Souleimane Coulibaly 28′ et 59′ et Iheb Msakni 30′ ont permis à l’ESS de mener jusqu’à (3-0). Avant le retour, du reste inutile, des hommes de Lassaâd Dridi, annoncé sur le départ. Ce come-back inachevé a été réalisé par l’intermédiaire de Khalil Kassab 68′ et Wissem Yahia 81′ sur penalty.
A noter que le Burkinabe Bassirou Compaoré, deuxième buteur du championnat derrière le Nigerian de l’US Monastir Anthony Okpotu a raté à la 75′ un autre penalty sifflé en faveur des Clubistes.
Enfin, dans les deux affiches sans aucun enjeu, la révélation de la saison, l’Union Sportive Monastirienne a été tenue en échec à domicile par l’Union Sportive de Ben Guerdane (1-1). A la 27′, Fakhreddine El Ouji ouvre le score pour les Sudistes sur leur penalty « hebdomadaire ». Et ce n’est qu’à la 86′ que Bassem Dali a égalisé.
De son côté, le Club Sportif Sfaxien est rentré avec un point de son court déplacement à Chebba (2-2).
Zakaria Benchaâ 6′ et Walid Karoui 34′ ont permis aux visiteurs de mener à deux reprises.
Et ce sont Mohamed Amine Hamia 24′ et Jilani Abdessalam 90+5′ qui ont réussi les buts locaux.
*Résultats
A Hammam-Lif, Club Sportif de Hammam-Lif-Stade Tunisien (0-2)
A Kairouan, Jeunesse Sportive Kairouanaise-Espérance Sportive de Tunis (0-0)
A Chebba, Croissant Sportif de Chebba-Club Sportif Sfaxien (2-2)
A Tataouine, Union Sportive de Tataouine-Club Athlétique Bizertin (1-0)
A Metlaoui, Etoile Sportive de Metlaoui-Avenir Sportif de Soliman (3-1)
A Radès, Club Africain-Etoile Sportive du Sahel (2-3)
A Monastir, Union Sportive Monastirienne-Union Sportive de Ben Guerdane (1-1)
*Classement
1. Espérance Tunis      62 (champion)
2. CS Sfaxien               51
3. US Monastir             45
4. Etoile Sahel             43
5. Club Africain            40
6. Stade Tunisien        36
7. US Ben Guerdane  34
8. CS Chebba             30
9. AS Soliman             28
– US Tataouine            28
11. ES Metlaoui           25
12. CA Bizertin            23
13. JS Kairouan          22 (Reléguée en L2)
14. CS Hammam-Lif   22 (Relégué en L2)
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...