POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Ghannouchi répond à ses détracteurs nahdhaouis: « la peau des leaders est assez rugueuse »

Le chef du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, a réagi ce jeudi 17 septembre 2020 à la lettre signée par une centaine de dirigeants nahdhaouis dans laquelle ces derniers l’ont appelé à démissionner de la présidence du parti islamiste.

Rached Ghannouchi a, dans ce contexte, adressé une lettre aux dirigeants de son parti affirmant que les leaders se font remplacer à travers des élections et en fonction d’une évaluation objective de leur rendement. « Les dirigeants dont le rendement est jugé modeste ou négatif ne se font plus réélire » a-t-il affirmé. Et d’ajouter « La peau des leaders est assez rugueuse »

Ghannouchi a également dénoncé la démarche adoptée par les 100 dirigeants du parti qui lui ont adressé ladite lettre considérant que la visite subite pendant la nuit pour l’appeler à démissionner ressemble aux pratiques des généraux militaires qui viennent à l’aube demander aux présidents de leurs pays de quitter le pouvoir.

« La visite des cinq chers frères m’a rappelé des visites des généraux de l’armée, à une heure tardive, pour demander au président de leur pays à présenter sa démission. En réalité, la visite a eu lieu lors de la prière du Maghreb et non pas à l’aube » a-t-il ajouté.

Dans ladite lettre, cent dirigeants d’Ennahdha dont des membres du Conseil de la Choura et des députés ont exhorté Ghannouchi à renoncer à une éventuelle candidature à la présidence du parti islamiste pour briguer un nouveau mandat. Ils ont, par ailleurs, appelé à ne pas amender l’article 31 du règlement intérieur du mouvement disposant que seuls deux mandats peuvent être brigués à la tête d’Ennahdha et au principe d’alternance démocratique.

Lire aussi: Cent dirigeants d’Ennahdha appellent Ghannouchi à ne pas se porter candidat à la présidence du parti

Lire aussi
commentaires
Loading...