POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Ennahdha : des dirigeants ne voudraient plus de Rached Ghannouchi à la tête du parti

Les frondeurs au sein d’Ennahdha signent leur grand retour. Il semble que 100 dirigeants auraient uni leurs voix pour appeler Rached Ghannouchi, président controversé de l’ARP (Assemblée des Représentants du Peuple) et d’Ennahdha, à ne pas se présenter pour un nouveau mandat à la tête du parti islamiste.
L’information a été révélée ce mercredi 16 septembre 2020 par Mosaïque FM qui cite une source « bien informée ». Parmi ces 100, figureraient certains membres du bureau exécutif d’Ennahdha, ceux du Conseil de La Choura et ceux du bloc parlementaire. Ils auraient déjà fait circuler une motion contre Rached Ghannouchi, et ce conformément à l’article 31 du règlement intérieur du parti.
Ce n’est pas la première fois que le Cheikh se retrouve contesté au sein de son propre clan. Les divisions ont commencé depuis plusieurs années et c’est à partir de 2019, lors de l’élection présidentielle, qu’elles ont été les plus visibles. Il faut dire que le Cheikh apporte, ces jours-ci, plus de mal qu’autre chose à l’image du parti et les jeunes générations montantes – et visiblement audacieuses – en sont conscientes.

Lire aussi
commentaires
Loading...