POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Ça chauffe (encore) entre Abir Moussi et l’ARP

Ca chauffe, une fois encore, entre la présidente du Parti Destourien Libre (PDL) et députée, Abir Moussi, et l’ARP (Assemblée des Représentants du Peuple). Alors que la député avait assuré qu’une plénière sera organisée le 7 octobre 2020 sur le projet de loi sur la protection des sécuritaires à la demande de son parti, l’ARP a démenti, ce vendredi 18 septembre 2020, ces affirmations.
L’institution de Bardo a assuré, dans un communiqué, que le projet de loi était déjà au programme. « Les membres du bureau de l’ARP étaient au courant. Il y a urgence d’examiner le texte en plénière avant les vacances parlementaires », lit-on dans le communiqué de l’ARP.
La réponse d’Abir Moussi est arrivée le jour même via une vidéo publiée sur sa page Facebook, dans laquelle elle a accusé l’institution de Bardo de mauvaise foi. « Le document qui nous a été fournis par la membre du bureau de l’ARP, Saira Sahli, ne mentionne aucunement le projet de loi sur la protection des sécuritaires », a-t-elle lâché, accusant l’ARP de mensonge.

Lire aussi
commentaires
Loading...