POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Blocage de la production par des manifestants : Hichem Mechichi intransigeant

Les revendications sociales ont pris un tournant inquiétant en Tunisie depuis plusieurs années et cela touche, particulièrement, certains secteurs vitaux de l’économie tunisienne. Chose que l’on observe, notamment, au niveau de la production des phosphates qui se retrouve, à chaque revendication sociale, à l’arrêt.
Interpellé sur cette question, le Chef du gouvernement, Hichem Mechichi, a estimé que les blocages étaient inacceptables. « Les parties prenantes au dossier sont conscientes du fait qu’il faut reprendre le travail », a-t-il déclaré ce samedi 19 septembre 2020 en marge de la conférence des gouverneurs.
Par ailleurs, Mechichi a rappelé que certains gouvernorats du pays sont dans une situation particulière, d’où les revendications. « Or, il arrive que certaines revendications bloquent la production et les activités économiques. Dans les prochaines semaines, nous allons résoudre ces problématiques pour que tout le monde puisse reprendre le travail », a-t-il assuré dans une déclaration aux médias.
Sur un autre plan, le Chef du gouvernement a assuré que les gouverneurs sont les premiers responsables régionaux dans les régions. Cela concerne, surtout, les défis de la rentrée scolaire, de la crise sanitaire et de la saison agricole. A cet effet, ils ne doivent pas forcément attendre les autorités centrales pour prendre les décisions nécessaires. « En tant que gouvernement, nous sommes ici pour jouer le rôle d’un facilitateur », a encore ajouté Hichem Machichi.

Lire aussi
commentaires
Loading...