POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Abir Moussi et les plans déjoués de Rached Ghannouchi

La présidente du Parti Destourien Libre (PDL), Abir Moussi, s’est montrée très peu tendre à l’égard d’Ennahdha et de son président, Rached Ghannouchi. Dans le Midi Show ce mercredi 16 septembre 2020, elle a assuré avoir pu entraver les plans de Ghannouchi et des « traîtres de l’ARP (Assemblée des Représentants du Peuple) ». Elle a également mentionné les « traîtres de la Tunisie ».
Leur objectif, selon elle, était d’appliquer l’agenda des Frères Musulmans, notamment en ce qui concerne le dossier libyen. Ils ont également voulu s’emparer des prérogatives du président de la République et ont cherché à faire passer les accords avec la Turquie. « J’appelle le ministère public à se pencher sur toutes les plaintes portées par le PDL contre Rached Ghannouchi. La Justice doit se mobiliser et notre réponse sera exprimée par le biais des preuves et devant le tribunal », a encore déclaré Abir Moussi.
D’autre part, la présidente du PDL est revenue sur les plaintes qui ont été déposées à son encontre au sujet du détournement des fonds publics et du terrorisme. « Notre riposte sera faite devant le Tribunal et nous n’avons rien à cacher. Ces plaintes contre nous s’inscrivent dans l’optique du blanchiment du terrorisme. Ces avocats sont fidèles à Daech et aux Frères Musulmans », a-t-elle encore lâché.

Lire aussi
commentaires
Loading...