Abderrahmane Mami – COVID-19 : malmenés et presque refoulés pour avoir voulu faire un test

Il n’y a aucun doute que les autorités sanitaires sont en train de mener un travail colossal en vue de protéger la population du nouveau coronavirus (SARS-CoV-2 ou COVID-19). Cependant, en matière de santé, le service public laisse vraiment à désirer dans certains établissements. Selon les témoignages parvenues à Réalités Online ce jeudi 10 septembre 2020, 3 personnes de la même famille ont été presque refoulées de l’hôpital Abderrahmana Mami à L’Ariana alors qu’elles souhaitaient se faire dépister concernant le COVID-19. Il s’agit, en fait, de la même famille qui a appelé tous les services possibles en vue d’obtenir un rendez-vous pour effectuer un test au nouveau coronavirus (lire l’article via ce lien).
L’accueil, selon les témoignages, n’avait rien de chaleureux. Sur place, les 3 personnes ont été renvoyées vers d’autres services de l’hôpital à plusieurs reprises par les agents. Finalement, en désespoir de cause, elles ont fini par laisser tomber et rentrer chez elles. Pis encore : elles nous montrent, en photos, les conditions déplorables à l’entrée de l’hôpital.
Ce genre d’incidents, même s’il n’est pas général – et heureusement ! – remet sérieusement en question le sérieux du personnel de la santé sur place – pas tous, ne mettons pas tout le monde dans le même sac -. Nos hôpitaux publics abritent les meilleures compétences médicales en Tunisie, mais elles font également travailler les plus paresseux des agents. Et si l’une de ces trois personnes était atteinte par le nouveau coronavirus ? On pourrait se demander pour quelle raison elles s’étaient directement rendues à l’hôpital. Comme nous l’avons souligné précédemment, elles ont contacté, depuis mardi 8 septembre 2020, tous les numéros possibles pour se faire dépister – 190 et numéros verts -, mais sans résultats.

Lire aussi
commentaires
Loading...